Difficulté d'accès aux services financiers : les solutions numériques peuvent transformer le secteur agricole en Afrique

Les institutions financières classiques ne touchent que 17 % des agriculteurs en Afrique subsaharienne alors qu'ils font partie de la catégorie de la population épargne le plus. C'est ce qu'indique un récent rapport de la Banque mondiale.

Selon ce rapport porté sur la digitalisation des paiements dans le secteur agricole en Afrique, les institutions financières ne sont donc pas le canal le plus adéquat pour atteindre l'objectif d'inclusion en matière de paiement.

Cependant, stipule ledit rapport, l'agriculture emploie plus de la moitié de la population en Afrique subsaharienne bien que très peu d'opérateurs agricoles disposent d'accès aux services financiers formels.

Cette situation fait par ailleurs, à en croire la Banque mondiale, manquer des opportunités d'affaires et limite les possibilités des opérateurs agricoles en matière d'épargne, investissement et assurance.

Pour la Banque mondiale, tous ces problèmes susmentionnés peuvent être résolus par des solutions numériques, notamment la digitalisation du paiement surtout avec la forte pénétration du mobile, qui crée un boulevard de potentialités pour les solutions qui y sont liées.

 

 

 

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
15 25 201 1564 25625 1