Kasaï : le gouverneur hausse la taxe de transfert des produits agricoles vers le Kasaï central à 625 000 FC

Les opérateurs économiques qui évoluent dans le secteur agricole devront désormais verser 625 000 FC comme taxe de transfert au lieu de 125 000 FC. Cette décision du gouverneur Dieudonné Pieme n’enchante pas les opérateurs économiques du Kasaï central qui achètent et évacuent les produits agricoles dans la province du Kasaï (Territoires de Mweka et Ilebo).

Le comité d’acheteurs et évacuateurs des produits agricoles (CEPA) Kasaï-central accuse le gouverneur de ne pas avoir consulter toutes les parties prenantes avant de prendre cette décision qu’il juge d’injuste.

Se confiant aux confrères, le CEPA sollicite la tenue d’une rencontre réunissant toutes les autorités du Kasaï-central et du Kasaï, et les acheteurs et évacuateurs des produits agricoles afin de fixer un prix à la satisfaction de tous pour permettre au ravitaillement de la ville de Kananga en cette denrée alimentaire de base et la plus consommée par la population du Kasaï-central

Il sied de noter que cette situation a enregistré un impact négatif sur les prix de certains biens. Actuellement à Kananga, une mesurette de maïs, Meka se vend à 2 500 FC.

 

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
20 25 206 1569 25630 1