La RDC, un des pays touchés par une très grave crise alimentaire avec 21 millions d’affamés (Antonio Guterres)

La RDC, Yémen, le Soudan du sud et le Nigeria sont les 4 pays qui font face à de très grave crise alimentaire. Dans un communiqué rendu public le jeudi 10 septembre 2020, Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, a indiqué que des millions de vies sont en danger dans ces pays.

Selon Antonio Guterres, les catastrophes naturelles, chocs économiques, une crise sanitaire aggravée par la pandémie de COVID-19, les fermetures de frontières et les restrictions de mouvement ont fortement empiré la situation de ces pays touché par des conflits et ont eu un grand effet sur la sécurité alimentaire et la productivité agricole.

« Après avoir enduré des années de conflit armé et de violence, les populations de la République démocratique du Congo, du Yémen, du nord-est du Nigeria et du Sud Soudan sont à nouveau confrontées au spectre d'une insécurité alimentaire accrue et d'une famine potentielle », a-t-il déclaré.

Pour le secrétaire général de l’ONU, l'escalade de la violence dans l'est du Congo « entraîne à nouveau des niveaux désastreux d'insécurité alimentaire et de faim », et la dernière analyse « indique que plus de 21 millions de personnes sont en crise ou à des niveaux plus élevés d'insécurité alimentaire aiguë ».

Le chef de l'ONU a par ailleurs révélé que les indicateurs clés « se détériorent de la même manière » dans un certain nombre d'autres pays touchés par des conflits, notamment la Somalie, le Burkina Faso et l'Afghanistan.

 

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
15 25 201 1564 25625 1